• Avez-vous pensé à composter... Vos déchets ?

     

    Avez-vous pensé à composter votre titre de transport ? Ouais, ça en général, on y pense, trop peur de se prendre une amende...

    Mais avez-vous pensé à composter... Vos déchets ? Point d'amende si vous ne le faites pas. Mais vous avez pourtant tout à gagner dans ce geste, écolo certes, mais pas seulement ! C'est aussi très intéressant d'un point de vue logistique.

    Un sac poubelle qui suinte, qui coule, qui colle, qui sent fort, à cause d'épluchures moisies, de restes de repas, c'est pas franchement agréable.

    Tout ça n'a rien à faire dans votre poubelle classique. Optez pour le compost !

    Ainsi vous déchargez significativement votre sac poubelle tout-venant. Moins lourd à déplacer, plus propre.

    Peaux de banane, épluchures donc, miettes, séparez-moi tout ça des déchets plastiques qui remplissent bien assez votre poubelle.

    Le compost peut sembler compliqué à mettre en place. Il y a d'ailleurs différentes manières de composter.

    Composter, ce n'est pas obligatoirement avoir des lombrics chez soi ! Vous pouvez tout aussi bien utiliser un banal seau, lequel accueillera très bien vos déchets naturels. Une fois rempli, allez le vider dans un composteur collectif. Il y en a de plus en plus dans les quartiers. L'occasion de rencontrer des gens qui s'y adonnent aussi.

    Dans les petites communes également, on commence à s'équiper. Cela n'a jamais été aussi simple de faire du compost chez soi. Pour peu qu'on prenne le temps de s'informer sur les moyens à notre disposition, souvent tout près de chez nous.

    Je suis le premier à avoir totalement changé d'avis sur le compost. Il y a quelques années, j'avais ce fort mauvais a priori selon lequel composter était fastidieux, sale, générateur d'odeurs infectes à la maison. Et puis quoi faire de son compost ? Si l'on n'a pas de jardin, d'autant plus !

    Mais bien entouré ( par ma compagne notamment ), j'ai découvert qu'à moins d'un kilomètre de notre domicile se trouvait un composteur, au beau milieu d'un potager partagé. Un beau coin de verdure en pleine ville. Le compost s'imposait d'autant plus.

    Aujourd'hui, je repense à mes anciennes poubelles, dans lesquelles je balançais indifféremment peaux de bananes et divers déchets, sans réfléchir.

    Des poubelles lourdes, puantes, qui avaient davantage à voir avec celles d'il y a une vingtaine d'années, quand on ne recyclait pour ainsi dire RIEN.

    Aujourd'hui, on trie les cartons, les plastiques, les bouchons, le verre. C'est devenu routinier.

    Laissez entrer le compost dans votre foyer ! Laissez-le, lui aussi, devenir une routine.