• J'ai perdu ma carte d'identité

     

    Heureusement, je suis enregistré dans un fichier. On va retrouver ma trace. Constater que ma gueule est bien celle sur la photo. Constater que je suis bien celui que je dis être. Constater que je suis bien né ici. Constater que je suis digne de vivre dans mon pays.

     

    Heureusement, j'ai une famille qui m'a fait naître ici. On me connaît, j'ai des amis. J'ai étudié ici, décroché des diplômes. J'ai donc une certaine valeur. Je suis digne de vivre dans mon pays.

     

    Heureusement, je parle assez correctement ma langue. On me comprend. Je peux communiquer avec les autres. Je peux lire les journaux, des livres. Je suis digne de vivre dans mon pays.

     

    Je suis français. J'ai donc une certaine valeur. Et je suis digne de vivre dans mon pays.

     

    Je n'ai rien à prouver. Je n'ai aucun mérite particulier. Je peux être un gros con, stupide, violent, misogyne, raciste, je reste un français. J'ai donc une certaine valeur. Je suis digne de vivre dans mon pays.

     

     

    Qu'ont-ils donc ces étrangers, à venir en masse, par bateau, chez moi ?

    Je ne les connais pas. Ils n'ont pas de papiers. Pas de fichiers enregistrés à leurs noms. Pas de photos de photomaton.

    Ils n'ont pas de famille ici. Pas d'amis. Ils n'ont rien. Ils ne sont rien.

    Ils ne parlent pas ma langue. Je ne les comprends pas. Ils ne savent même pas lire un journal de mon pays.

    Ils sont étrangers. Ils peuvent être bons, pacifiques, dévoués, humains. Ils n'ont aucune valeur.

    Ils ne sont pas dignes de vivre dans mon pays.