• PACS ou mariage ?

     

     

    Dans l'esprit des gens, le PACS, en 2015, c'est une union parfaitement officielle, qui donne un cadre administratif à la relation affective entre deux personnes.

    Ainsi, tels des mariés, les pacsés sont aux yeux de tous des amoureux, unis qu'ils sont par cette sorte de contrat.

    En tant que pacsé, c'est évidemment mon point de vue.

    Et pourtant... 

    Passage à la banque récemment, devant un conseiller pour signer des papiers, et je découvre que ma compagne et moi sommes considérés comme " concubins ".

    Nous corrigeons au moins verbalement cette erreur, pour nous entendre répondre " ah oui, pardon, oh pour nous c'est pareil dans nos dossiers, pas de soucis, ça change rien ! "

    Ok ok, ça change rien, bon.

    Pas grave.

    Quand nous serons mariés, monsieur le banquier notifiera bien clairement " mariés ", j'imagine.

    Parce que mariés, c'est autre chose quand même ! 

    C'est le constat que je fais actuellement.

    Je me marie bientôt, avec bonheur, car nous trouvons avec ma compagne que c'est l'occasion de faire plaisir aux personnes plus âgées de notre famille, pour la tradition qui leur est davantage familière, celle qui leur rappelle leur jeunesse, et c'est aussi une occasion de faire la fête avec tous nos proches, tout simplement.

    Nous ne serons pas davantage amoureux, pas davantage fiers de notre union.

    Disons que le cadre sera plus glamour, certainement.

    Pour le reste, pas de différences dans nos coeurs et dans nos esprits.

    Mais dans la tête de beaucoup, que de différences entre PACS et mariage.

    Je suis épaté de constater comme les gens se mettent en quatre pour organiser des choses, tout faire pour être bien-sûr présents, réfléchissant sûrement à la tenue portée ce jour-là, au cadeau, et à toutes sortes de détails rappelant les traditions inhérentes au mariage. 

    Toutes sortes de détails qui ont pour effet de me vexer, rétroactivement, car je m'aperçois avec le recul que notre union pourtant bien officielle, notre PACS, dont nous sommes fiers, n'a finalement que peu de valeur aux yeux de la société.

    C'est du pipi de chat, comparé au mariage.

    Est-ce à dire que le PACS tient plus du contrat de bail pour lequel on lève un verre de champagne que de l'union entre deux personnes qui s'aiment ?

    Le mariage n'est-il pas tout autant un contrat ?

    Les vieilles traditions ont la dent dure, s'imposant parfois d'elles-mêmes. 

    Les pacsés aimeraient sans doute être reconnus dans leur amour de la même manière que le sont les époux.

    Y compris par ceux qui ne jurent que par le mariage.

    PACS ou mariage, vive le rassemblement des gens qui s'aiment, de leurs proches, famille, amis, pour célébrer l'amour universel.

    Oui, nous allons faire la fête pour marquer le coup, célébrer ce mariage et réunir nos proches, rire avec eux.

    Non, ça n'est pas une affirmation supérieure de notre amour.

    Non, nous ne voulons pas de cadeaux coûteux, pas de formules traditionnelles, pas de folklore.

    Oui, ce mariage n'est ni plus ni moins important que l'est notre PACS.