• Suis-je nécessairement un connard si je conduis une grosse bagnole ?

     

    Vous savez, ces grosses bagnoles... Des berlines puissantes, longues, effilées... Et ces gros 4x4, aussi, aux roues énormes. Des paquebots de la route, qui dépassent tout le monde.

    Vous ne voyez pas ? Mais si... Ces voitures souvent germaniques, comme Audo, BNW, Mircidis, ou encore Vulkswogen et Poursche... ( Ben vous imaginez bien que je ne vais pas leur faire de la pub, quand même ?! )

    Ces voitures, conduites par des hommes et des femmes, au visage impassible, sûrs d'eux, fonçant à vive allure, quel que soit le panneau en vigueur.

    Elles vous collent au train, alors que vous êtes déjà vous-mêmes en train de doubler à 135 km/h, sur l'autoroute.

    Elles veulent que vous dégagiez vite le passage, pour continuer de croiser à 160 km/h et, parfois, s'amuser avec d'autres grosses bagnoles puissantes amies, dignes d'intérêt, qui jouent dans la même cour.

    Sur route nationale, le jeu est un peu différent, il s'agit de vite dépasser, voiture après voiture, en accélérant violemment pour soigneusement éviter le véhicule arrivant en face. C'est si excitant de faire prendre des risques à tout le monde. On se sent fort, puissant, au volant d'une voiture puissante, forcément. On se sent exister. C'est grisant, ces grosses bagnoles.

    Ces voitures conduites par des connards et des connasses déshumanisés, pressés, dans leur bulle, méprisant les petites gens et leurs petites voitures pas chères (et même pas puissantes, quelle idée... )

    Vous vous êtes reconnu ? J'en suis désolé.

    Vous avez déjà subi le comportement outrancier de ces rois de la route ? J'en suis désolé aussi.

    Mais revenons à la question-titre de mon propos : suis-je nécessairement un connard si je conduis une grosse bagnole ?

    Pas forcément, non !

    Peut-être que la puissance diabolique de mon véhicule m'impose de rouler à 180 km/h sur la voie de gauche ? Mon pied est attiré par l'accélérateur, c'est fou !

    Peut-être que c'est une clause dans le contrat d'achat ou de location du véhicule ? " Je dois contribuer à l'image de la marque, en faisant montre des qualités et des performances du véhicule en ma possession "

    Peut-être aussi qu'à bord de ces grosses bagnoles si puissantes et si confortables à la fois, je ne me rends pas compte des vitesses atteintes ?

    Peut-être qu'à ces vitesses, je ne vois même pas les autres voitures, celles du citoyen lambda ? Elles sont si petites et si lentes.

    Peut-être qu'en conduisant un tel engin, j'entre dans un club qui fait de moi un puissant, et que je dois donc être à la hauteur de mon véhicule, pour être digne de ce club des puissants ?

    Peut-être...

    Ou peut-être pas.

    Peut-être qu'à bord de ces grosses bagnoles si rapides, je considère être au dessus de la masse, supérieur aux petites gens ? Elles me donnent tous les droits, elles m'exonèrent du code de la route.

    Peut-être que tout simplement, j'en ai rien à foutre du code de la route, des autres, de la sécurité, de la consommation d'énergie, du vivre ensemble, de la conscience collective ?

    Ah oui, je crois que c'est plutôt ça.